Dénominations

Nom néerlandais : Valse Christusdoorn
Nom anglais : Honey-locust
Nom allemand : Amerikanische Gleditschie

Genre

Gleditsia

Informations générales

Fréquence dans cet inventaire : 17
Cette espèce est la 61e plus répandue à l’inventaire.
Consulter le classement des fréquences d’espèces :
XLSX (Excel 2007) - XLS (Excel 1997-2003)

Origine

Le févier d'Amérique est une espèce nord-américaine dont l'aire de répartition s'étend aux États-unis de la Pennsylvanie au Nebraska, au Texas et au Mississippi. Il a été introduit en Angleterre  peu avant 1700. Son nom de févier vient de ses gousses qui ressemblent un peu à des fèves. Le nom du genre a été donné par Catesby en hommage à J. Gottlieb Gleditsch (1714-1786), qui fut directeur du jardin botanique de Berlin tandis que l'épithète d'espèce "triacanthos" vient du grec et signifie "à trois épines" en raison des nombreux groupes de longues épines disposées selon 3 axes et disséminées sur les branches et le tronc.

Description

Originaire d'Amérique du Nord et introduit en Europe vers 1700, le gleditsia est un arbre au bois lourd et dur utilisé en menuiserie, dont les gousses peuvent être utilisées dans la préparation de liqueurs et de colorants pour l'industrie textile. Fleurs mellifères, gousses recherchées par le bétail.

Cet arbre insolite et décoratif possède un feuillage léger d'un vert foncé très doux et brillant qui devient jaune d'or pâle à l'automne, de longues épines acérées et parfois ramifiées et des gousses brunes rougeâtres pendantes, aplaties et tordues, de 30 à 45 cm. Cet arbre fait de nombreux rejets aux souches et drageonne abondamment.

Taille

Taille de formation souhaitable

Caractéristiques

Vitesse de croissance : moyenne
Longévité théorique : 120 ans
Exigence en luminosité (adulte) : héliophile
Affinités avec type de sol : varié, surtout sols légers et riches
Ne résiste pas à la pollution.
Type d’enracinement : oblique

Dimensions

Circonférence maximale dans cet inventaire : 252 cm
Circonférence maximale recensée en Belgique : 420 cm (1994)
Circonférence théorique atteignable : 400 cm
Circonférence minimale théorique pour la mise à l’inventaire* : 115 cm
Circonférence minimale théorique pour qualifier un arbre de remarquable* : 173 cm
Hauteur maximale dans cet inventaire : 29 m
Hauteur théorique atteignable : 15 - 25 m

* Ces critères sont pondérés de la manière définie dans la méthodologie.

Export excel des arbres de cette espèce