Statut juridique

En cours de procédure de classement

ID

Urban : 590

Typologie

Parc paysager

La propriété dite « Pirenne » est composée d’une villa de style éclectique, et de son vaste parc d’inspiration anglaise (de près d’un hectare), incluant un tulipier inscrit sur la liste de sauvegarde. Le parc comporte une dépendance à l’angle nord-est de la parcelle, ainsi que des rocailles situées en différents endroits du site, un kiosque situé à l’est et un abri à l’ouest.

Les plans du permis de bâtir datent de 1909 et sont signés par Adolphe Pirenne ; date et nom de l’architecte figurent également sur le portail d’entrée.


Ce vaste parc privé alternant pelouses et massifs boisés, doté d’une boucle de promenade et agrémenté de rocailles a conservé son aménagement d’origine du début du XXe siècle. De nombreux arbres remarquables d’essences indigènes et ornementales s’y trouvent, présentant une grande valeur patrimoniale : hêtres pourpres (Fagus sylvatica f. purpurea), hêtre pleureur (Fagus sylvatica f. pendula), tilleul argenté (Tilia tomentosa), ainsi qu’un tulipier de Virigine (Liriodendron tulipifera) faisant partie des plus gros exemplaires connus sur le territoire régional avec une circonférence de près de 4 mètres. Les rocailles présentes sur le site témoignent de la grande qualité de l’aménagement du parc, et leur niveau de finition est comparable à celles présentes au sein de parcs classés du début du XXe siècle. Bien que les recherches actuelles n’aient pas permis d’identifier clairement si cet aménagement paysager est l’œuvre de l’architecte de la villa ou d’un architecte paysagiste, il apparaît que le dessin du parc a fait l’objet d’une étude soignée, notamment pour tirer le meilleur parti du relief du terrain

Voir tous les arbres et objets de ce site (1)