Statut juridique

Inscrit sur la liste de sauvegarde

ID

Urban : 136

Typologie

Parc
Ce très beau parc forestier de 4,5 hectares réunit deux propriétés que la commune eut l`opportunité d`acquérir presque simultanément dans l`immédiat après-guerre.
En 1884, Emile Devos, un rentier bruxellois, acquiert une partie de la propriété, alors exploitée comme carrière de sable et de pierres, où il fait construire une petite maison de campagne. Moins de 10 ans plus tard, il décide d`agrandir et de transformer ce premier bâtiment pour lui donner une allure pittoresque, d`inspiration rurale brabançonne. Dès 1896, il en fait sa résidence principale, qu`il continuera à développer au fil des années. En même temps, il crée un très beau jardin et plante de nombreux arbres, qu`il doit protéger des émanations des briqueteries toutes proches. Devos meurt sans héritier en 1942, son épouse le suit trois ans plus tard et, par testament, lègue la propriété à la commune de Woluwe-Saint-Lambert, à condition de faire de la maison un musée et d`ouvrir le parc au public. La propriété voisine est occupée dès 1910 par Constant Montald et se trouve vacante presque au même moment. En effet, veuf, Montald meurt en 1944 et ses biens vont à un neveu de sa femme, Jean Goffin, lequel vend la propriété à la commune. Ainsi naquit l`actuel parc de Roodebeek, inauguré en 1948 par des festivités mémorables qui durèrent quinze jours.
La végétation actuelle présente un mélange d`essences horticoles datant de l`époque où le parc était privé et d`essences indigènes qui colonisent progressivement le parc. Le sous-bois est particulièrement riche du point de vue botanique avec la présence du sceau de Salomon, du houblon et de la jacinthe des bois. Comme tout espace boisé de grande taille, le parc est un refuge pour un grand nombre d`animaux parmi lesquels plus d`une trentaine d`espèces d`oiseaux.