Statut juridique

Inscrit sur la liste de sauvegarde

ID

Urban : 103

Typologie

Parc
Le parc Central, racheté et aménagé par la commune entre 1932 et en 1935, présente un relief particulier qui met en valeur les plantations et notamment certains groupes d`arbres dont des chênes rouges d`Amérique, des frênes, des tilleuls ainsi qu`une petite drève qui, formée par des tilleuls palissés, traverse le site. Un pont en pierre surplombe également un petit chemin creux pittoresque. Ce site, jouxtant le jardin de la maison d`Erasme, comprend des éléments paysagers intéressants et peu fréquemment utilisés dans l`aménagement de parc de taille réduite.

A l`ombre de la collégiale Saints-Pierre et Guidon se niche le jardin de la maison d`Erasme dont le nom rappelle l`hôte exceptionnel qui y résida en 1521. L`inscription sur la liste de sauvegarde du site complète le classement de la maison qui fut pris par arrêté royal le 25 octobre 1938.

René Pechère et E. Jacquemote ont réaménagé ce dernier sous la forme d`un petit jardin potager librement inspiré du jardin clos médiéval. Le potager comprend 15 parterres carrés composés de plantes aromatiques et ornementales où au milieu des bordures de thym et de mélisse fleurissent la rose trémière et le romarin.

Le mur clôturant le jardin médiéval est percé de larges baies s`ouvrant sur une partie beaucoup plus vaste, un verger planté d`une dizaine d`arbres où se retrouvent les habituelles variétés anciennes de pommes, de poires et de prunes, mais aussi des cognassiers et des néfliers. Des pelouses ponctuées de quelques groupes d`arbres, tilleuls, hêtres et érables, longeant le remarquable mur de clôture entourent ce verger.

Voir tous les arbres et objets de ce site (3)Voir le PDF de cet arrêté